Webinar Trustpair Police judiciaire fraude financière

L’arnaque au président ou escroquerie aux FOVI : les conseils pour s’en prémunir

Alors que ces deux dernières années, 1 entreprise sur 2 a été victimes d’au moins une fraude avérée en France*, force est de constater que les tentatives de fraude financière ont explosé ces derniers mois. Process fragilisés suite au télétravail, contacts inhabituels de fournisseurs suspects, demandes anormales de changement de RIB … les fraudeurs s’adaptent et sont de mieux en mieux organisés pour profiter des failles de votre entreprise.

Parmi les fraudes les plus répandues mais aussi les plus lourdes de conséquences, on retrouve l’escroquerie aux FOVI, ou aux Faux Ordres de VIrement, ainsi que l’arnaque au président.

Comment identifier les risques de fraude financière et par quels moyens s’en prémunir ?

Afin de vous aider à appréhender ces menaces et de vous accompagner dans la définition de moyens de prévention, Trustpair vous propose de visionner le webinar sur le thème : “L’arnaque au président ou escroquerie aux FOVI : les conseils pour s’en prémunir“.

Pour accéder au webinar en replay, cliquer sur l’image ci-dessous :

Webinar en replay trustpair thierry pezennec

Lors de ce webinar, Baptiste Collot, CEO chez Trustpair donne la parole à Monsieur Thierry Pezennec, Chef du SIRASCO FINANCIER – DCPJ – SDLCF (Sous Direction de la Lutte contre la Criminalité Financière) qui partage de précieux conseils à l’occasion d’une séance de Questions/Réponses inédite afin de vous donner toutes les cartes en mains pour appliquer des mesures préventives au sein de votre service financier.

Au programme :

  • Rappel des différents types de fraudes
  • Quelques règles simples pour se prémunir
  • Comment reconnaître les signes d’une attaque ?
  • Que faire en cas d’attaque ?

Questions/Réponses avec M. Thierry Pezennec, un expert de la criminalité financière

Après s’être investi pendant 17 ans comme Chef de groupe et de section à l’OCRGDF (Office central de répression de la grande délinquance financière), un service français rattaché au Ministère de l’intérieur et chargé de lutter contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et l’escroquerie, Monsieur Thierry Pezennec occupe maintenant le poste de Chef du SIRASCO FINANCIER, le Service d’information, de renseignement et d’analyse stratégique de la criminalité organisée. Ce service est intégré à la structure SDLCF qui acte pour la prévention et la répression de la criminalité financière et traite de quatre grandes thématiques : la fraude fiscale, la corruption, le blanchiment et la saisie d’avoirs criminels.

Les tentatives de fraude se multiplient et se généralisent

La criminalité organisée s’adapte. En réponse à la crise sanitaire en mars 2020 notamment, et en début avril, les groupes criminels se sont organisés et ont profité de la désorganisation des sociétés pour commettre de nombreuses escroqueries et fraudes.

La fraude en entreprise est un phénomène qui s’est largement répandu au niveau mondial. À ce jour, 3200 faits commis ont été répertoriés, pour un préjudice total de 787 millions d’euros. Lors de ce webinar, 89% des sondés ont déclaré avoir subi une fraude ces 12 derniers mois. Dans 50% des cas, le montant en jeu représentait plus de 100K€ et pour 25% des répondants, les préjudices représentaient un montant supérieur à 1M€.

Le mode opératoire le plus prégnant et le plus inquiétant en France concerne le changement de RIB ou IBAN, et est impliqué dans 40% à 50% des cas de tentative de fraude.”

Les techniques opérées par les fraudeurs évoluent

Les escrocs disposent d’une “boîte à outils” redoutable pour effectuer leurs actions malveillantes. Dotés de moyens technologiques puissants, les fraudeurs sont en mesure de se faire passer pour un fournisseur ou un collaborateur haut placé dans l’entreprise en usurpant son identité. Par exemple, des technologies sophistiquées comme “deep fake” et “deep voice” sont de plus en plus utilisées. Ils permettent aux fraudeurs de reproduire la voix et le visage d’une personne afin de rendre l’escroquerie plus vraie que nature.

“Les”deep fake” et “deep voice”, c’est l’avenir malheureusement pour les escrocs” car les données permettant de mettre en place ces outils se retrouvent facilement sur Internet ou sur les réseaux sociaux (comme Youtube).

De même, l’organisation des groupes d’escrocs se complexifie. “On est dans un vaste système qui fait que si vous pensez que derrière un virement ayant été émis, nous allons pouvoir geler et récupérer les fonds, au bout de 24 h voire 48h maximum, il n’y a plus de trace et tout espoir est perdu

La prévention : nouveau mot d’ordre en entreprise

La prévention est primordiale car c’est aux entreprises de se prémunir de ces types de fraude. C’est grâce à ces actions de sensibilisation et de prévention que l’on perçoit une baisse des fraudes entre 2014 et 2017.

Si 67% des sondés jugent les actions de prévention de leur entreprise non-suffisantes, elles n’ont plus d’autres choix que de déployer des moyens préventifs, comme la cartographie des risques ou bien le renforcement de leurs contrôles en interne pour se prémunir de ces menaces.

L’heure est à la vigilance ! Et les entreprises doivent plus que jamais renforcer leur sécurité pour se protéger des menaces de fraude.

Chez Trustpair, notre mission est justement de vous permettre de maîtriser ces risques de fraude grâce au renforcement de vos process de contrôle de RIB fournisseurs et via la sécurisation de l’ensemble de votre chaîne de paiements. Bien conscients des enjeux de la fraude en entreprise, nous vous accompagnons dans vos projets de lutte contre la fraude afin de protéger votre entreprise de ces menaces.

Nouveau call-to-action

*PwC’s Global Economic Crime and Fraud Survey 2020

Articles liés