Fraude au virement

Contrôle virement bancaire : l’action décisive pour sécuriser les paiements

controle virement bancaire

Le risque de fraude gagne en intensité tous les ans : selon l’étude Trustpair x Accenture x SAP, en 2021 95% des entreprises ont fait l’objet d’une tentative de fraude, et les 3/4 de ces fraudes ont effectivement causé une perte financière.

Contrôler avec attention les virements bancaires est le moyen le plus efficace pour lutter contre la fraude au virement. Trustpair vous aide à vous protéger efficacement.

La fraude au virement bancaire : comment la contrecarrer ?

Toutes les entreprises sont menacées par la fraude au virement bancaire, les plus petites comme les plus grands groupes. Toujours selon l’étude Trustpair x Accenture, pour 24% des entreprises, les tentatives de fraudes se produisent même plusieurs fois par trimestre.

L’arnaque au faux virement bancaire, ou FOVI, peut prendre plusieurs formes : la fraude au président, la fraude au faux fournisseur, au faux client, ou encore la fraude documentaire. Dans tous les cas, les fraudeurs usurpent l’identité d’une personne connue (un supérieur hiérarchique, un fournisseur, un client) ou forment de faux documents pour abuser la victime.

Pour limiter ces risques de fraude, les entreprises doivent donc apprendre à protéger leur Direction financière efficacement. Dans cette lutte, le contrôle des virements bancaires est une étape décisive.

Concrètement, que faut-il mettre en place pour éviter la fraude ?

Sécuriser sa Direction financière est une priorité absolue pour préserver les finances de son entreprise. Pour y parvenir, il existe 4 étapes clés :

  • Former et sensibiliser ses équipes : les collaborateurs reçoivent quotidiennement des dizaines de mails et sont en contact avec des clients ou des fournisseurs. Leur apprendre à repérer les risques et à adopter des réflexes de sécurité s’avère salvateur pour les entreprises.
  • Établir une cartographie des risques : pour défendre efficacement son entreprise, mieux vaut savoir précisément quels sont les risques auxquels elle est exposée. La cartographie des risques implique de connaître les systèmes de l’entreprise et d’analyser les problèmes potentiels présents à chaque étape.
  • La double validation des virements et mots de passe : le principe des 4 yeux ou la ségrégation des tâches permettent de faire vérifier par au moins deux personnes différentes tous les flux financiers de l’entreprise. Cela permet de limiter les arnaques et diminue également le risque de fraude interne.
  • Vérifier l’identité et des coordonnées bancaires d’un tiers : c’est l’action décisive qui garantit la sécurité de l’entreprise. Cette vérification peut être effectuée manuellement, mais elle reste faillible et chronophage, ou être entièrement automatisée et 100% efficace.

Contrôle de virement bancaire : quel est le rôle des Directions financières ?

Au sein des DAF, deux collaborateurs sont chargés de contrôler et de limiter les risques :

  • Le comptable : il est chargé de la gestion du référentiel tiers. Il enregistre et/ou modifie l’IBAN des clients et des fournisseurs dans le portail achat et s’assure que cet enregistrement (ou le changement de coordonnées) est réel et que les fichiers de virements ne sont pas falsifiés.
  • Le trésorier : gestionnaire des risques liés à la trésorerie, il génère les fichiers de paiements et valide les campagnes de paiements.

Pour contrôler les virements bancaires, le comptable et le trésorier ont recours à l’appel et au contre-appel pour vérifier les informations transmises et s’assurer qu’ils sont en lien avec les bons tiers. Ils peuvent également mener leurs vérifications sur internet.

Cependant, ces contrôles manuels sont longs et surtout ils restent faillibles. Les contrôles peuvent échouer et ils manquent de traçabilité : les processus restent opaques et protègent peu contre les erreurs, les anomalies ou les fraudes.

Comment la plateforme Trustpair vous aide à contrôler les virements bancaires ?

Trustpair est la plateforme spécialisée dans la lutte contre la fraude au virement. Elle vous aide à maîtriser les risques tiers et à sécuriser la chaîne de paiement de bout en bout.

En dépit des contrôles manuels existants, peu de Directions financières ont les moyens de vérifier chaque ligne de paiement. De nombreuses anomalies restent difficiles à détecter manuellement : des montants anormaux, des doublons, une incohérence des bénéficiaires, de fausses factures ou encore un mauvais IBAN.

Depuis la plateforme Trustpair, vous contrôlez en quelques minutes l’ensemble des données relatives à vos fichiers de paiement. La plateforme multiplie les points de contrôle tout au long de la chaîne de paiement et contrôle automatiquement les couples compte bancaire <> bénéficiaire. Avec Trustpair vous êtes aussi couvert contre les risques à l’international.

Le contrôle de virement bancaire n’a jamais été aussi simple : vous êtes protégé en cas de tentative de fraude ou d’erreur au moment de payer, vous gagnez du temps et à l’abri de tout risque d’erreur.

Nouveau call-to-action

La Newsletter Trustpair

Inscrivez-vous à la Newsletter Trustpair et recevez chaque semaine des conseils…

Articles liés

Le sujet vous intéresse ? Retrouvez l’ensemble des contenus autour de cette thématique.