Comment mettre en place une bonne stratégie de gouvernance de la donnée ?

gouvernance de la donnée

Dernière modification le 20 février, 2024

Lorsqu’une entreprise doit traiter un volume important de données, il est indispensable de mettre en place un système clair et défini de gouvernance de la donnée. Ce système permet, comme son nom l’indique, de traiter les données, mais aussi de lutter contre les tentatives de fraude dont sont aujourd’hui victimes la moitié des grandes entreprises.

Trustpair s’inscrit dans une politique de gouvernance de la donnée, en protégeant votre entreprise grâce à des contrôles systématiques et automatisés des données tiers. Téléchargez notre livre blanc sur le data management pour en apprendre plus !

Nouveau call-to-action

Qu’est-ce que la gouvernance de la donnée ?

La gouvernance de la donnée est un ensemble de processus, de règles et de normes en fonction desquelles les données sont gérées et utilisées au sein d’une entreprise. Une bonne gouvernance de la donnée permet donc aux organisations de rester en conformité avec le cadre réglementaire français et européen (ex : le règlement RGPD sur la protection des données) et de maintenir leur efficacité. Parfois, il y a une personne dédiée à la donnée dans l’entreprise : il peut s’agir d’un DPO (data protection officer) ou d’un MDM (master data manager)

Selon les chiffres du département de Recherche de Statista de mars 2022, le volume de données générées dans le monde devrait dépasser 180 zettaoctets à l’horizon 2025, soit une croissance annuelle moyenne de près de 40 % sur cinq ans. Le volume de données à traiter ne cesse d’augmenter dans les entreprises, ce qui peut représenter à la fois un avantage et un inconvénient. En effet, des données mal exploitées engendrent des risques certains pour les entreprises :

  • Augmentation des dépenses,
  • Informations erronées,
  • Prise de décision altérée,
  • Perte d’agilité,
  • Altération de la relation-client,
  • Sanctions éventuelles pour non-respect de la réglementation,
  • Fraudes ou blanchiment d’argent
    Etc.

Pour minimiser ces risques, une gouvernance des données adéquate est donc nécessaire.

 

Les avantages de la gouvernance de la donnée pour les entreprises

Une bonne gouvernance de la donnée possède de nombreux avantages :

Efficacité opérationnelle

Les données collectées sont extrêmement précieuses pour les entreprises. Elles sont aussi de plus en plus nombreuses. Par conséquent, il ne peut pas y avoir d’efficacité opérationnelle sans une gestion efficace de la donnée.

 

Conformité réglementaire

La gouvernance de la donnée permet aux entreprises de se conformer aux réglementations françaises et européennes, et d’éviter ainsi les sanctions financières.

 

Meilleure qualité des données

Une bonne gestion de la donnée permet aux entreprises de s’assurer que leurs données sont fiables et complètes. Or, des données de qualité – on parle parfois de Smart Data – améliorent grandement la prise de décision.

 

Réduction des coûts et optimisation des ressources

Une gestion efficace des données permet aux organisations de réduire les coûts liés à la maintenance, au stockage et à la gestion de celles-ci.

 

Augmentation du chiffre d’affaires

Gérer les données de manière efficace aide les entreprises à prendre de meilleures décisions et à commettre moins d’erreurs. Cela signifie une réduction des dépenses, et donc une augmentation du chiffre d’affaires.

 

Lutte contre la fraude

La gouvernance des données permet d’identifier les risques de fraude, en analysant notamment les zones à risque et en suivant les activités suspectes. En utilisant des outils de détection de la fraude comme Trustpair, les entreprises peuvent ainsi optimiser leurs processus et réagir rapidement en cas d’anomalie (ex : un virement bancaire douteux). Enfin, la gouvernance des données permet également de contrôler l’accès aux données sensibles de l’entreprise, ce qui réduit les risques de fraude interne.

Vous souhaitez en apprendre plus sur la lutte contre la fraude ? Contactez l’un de nos experts !

Luttez contre la fraude - Demande de demo - trustpair

Les outils de gouvernance de la donnée

De nombreuses organisations peinent à mettre en œuvre une approche de gouvernance de la donnée qui soit suffisamment efficace. D’où l’importance de se doter des bons outils ! Les solutions qui facilitent l’organisation, la protection et l’accessibilité des données existent. Elles fonctionnent en structurant et en automatisant l’analyse de grands volumes de données.

Ainsi, les outils de gouvernance de la donnée sont spécifiquement conçus pour aider les entreprises à gérer efficacement leurs données et à réduire les risques liés à la conformité réglementaire.

Ce sont notamment :

  • Les systèmes de stockage internes, ou data centers ;
  • Les outils d’analyse décisionnelle ;
  • Les catalogues de données, qui permettent aux entreprises d’identifier et d’organiser leurs données de manière cohérente ;
  • Les outils de gestion des métadonnées ;
  • Le Cloud, où de plus en plus de données sont stockées ;
  • Les outils de gestion des cycles de vie des données, qui aident les entreprises à gérer le cycle de vie des données, de leur création à leur suppression, en passant par leur archivage ;
  • Les plateformes SaaS comme Trustpair, qui permettent de gérer efficacement la donnée des tiers et d’assurer leur fiabilité.

Ces outils peuvent être utilisés ensemble ou séparément.

 

Comment mettre en place une gouvernance de la donnée efficace ?

La mise en place d’une gouvernance de la donnée efficace est un processus complexe. Voici quelques étapes clés à suivre :

  • La cartographie des données de l’entreprise : il s’agit d’identifier les données stratégiques pour l’entreprise, ainsi que les processus qui les encadrent. Cette étape permet de mettre en place des politiques de gouvernance adaptées.

 

  • La définition d’une stratégie de gouvernance de la donnée : il s’agit ici de définir les objectifs et les priorités de l’entreprise en matière de gouvernance des données. Cette étape peut inclure la création d’un comité de gouvernance.

 

  • La mise en place de politiques de gouvernance de la donnée : l’entreprise va définir les politiques et les normes de qualité, de sécurité et de conformité à appliquer sur ses données. Ces politiques peuvent inclure des règles de classification, de protection, de stockage, d’accès et de partage des données.

 

  • La mise en place d’outils de gouvernance de la donnée : ces outils peuvent inclure des catalogues de données et des outils qui assurent la sécurité des données de l’entreprise. Ils doivent être adaptés aux besoins et aux spécificités de l’organisation.

 

  • La formation des salariés aux processus de gouvernance de la donnée, ainsi qu’aux outils associés. La sensibilisation des utilisateurs est un élément clé dans la mise en place d’une gouvernance efficace de la donnée.

 

  • L’évaluation et l’amélioration continue : il s’agit d’évaluer régulièrement l’efficacité des politiques de gouvernance de la donnée. Pour cela, il convient de mesurer les résultats obtenus à l’aide d’indicateurs clés et d’identifier les opportunités d’amélioration.

 

Pour conclure…

La mise en place d’une politique de gouvernance de la donnée efficace est un processus complexe mais indispensable. Face à l’explosion du volume de données à traiter, les entreprises doivent s’assurer que leurs protocoles sont clairs et structurés. Heureusement, de tels protocoles peuvent les aider à améliorer leur efficacité opérationnelle et à lutter contre les risques de fraude, toujours plus importants. Par exemple, l’utilisation de la plateforme Trustpair permet aux entreprises de gérer la donnée des tiers de manière efficace et sécurisée. Et ainsi de réduire les risques de fraude.

FAQ

La gouvernance de la donnée consiste à établir des processus pour gérer les données d’une entreprise de manière efficace et sécurisée. Elle est importante car elle permet de garantir la qualité et l’intégrité de ces données. Elle s’inscrit également dans une politique efficace de gestion des risques, notamment contre la fraude.

Les outils de gouvernance de la donnée les plus utilisés sont les solutions de gestion de la qualité des données (DQM, ou Data quality management) et de gestion des métadonnées, qui permettent de surveiller, de contrôler et d’analyser efficacement les données.

La mise en place d’une gouvernance de la donnée efficace passe par la définition d’objectifs et de règles de gouvernance, l’implémentation de processus clairs et d’outils de gestion de la qualité des données, et la nomination de responsables de la gouvernance dans l’entreprise.

Une gouvernance de la donnée bien structurée permet d’établir des protocoles clairs et définis, mais aussi d’identifier les risques auxquels l’entreprise fait face. A la clé : une meilleure conformité réglementaire, une protection de la réputation de l’entreprise, et une amélioration de la confiance des tiers.

Gérer les risques liés à la Trésorerie d’entreprise.

Suivez nos dernières actualités

Inscrivez-vous à la Newsletter Trustpair et recevez chaque semaine des conseils…
Merci ! Votre inscription à la newsletter Trustpair a bien été prise en compte.

        En cliquant sur « Je m’abonne », vous acceptez recevoir la newsletter Trustpair pour être informé(e) des nouveautés ou de toutes informations importantes sur nos services. En vous abonnant, vous acceptez notre Politique de confidentialité.

newsletter-icone

Articles liés

Le sujet vous intéresse ? Retrouvez l’ensemble des contenus autour de cette thématique.