Fraude au virement

Le trésorier, clé de voûte des liquidités de l’entreprise

trésorier-entreprise-flux-financier

Le trésorier possède un rôle important dans une entreprise. En effet, c’est lui qui est chargé d’optimiser la gestion des liquidités, c’est-à-dire de contrôler les entrées et sorties d’argent, et de s’assurer des capacités de l’entreprise à régler ses échéances à court terme. Pour cela, il respecte les orientations stratégiques de l’entreprise pour laquelle il travaille, ainsi que les lois et normes en vigueur.      

Un rôle qui, nécessairement, évolue selon la taille de l’entreprise. 

Quelles sont les missions du trésorier ?

Le métier de trésorier requiert la parfaite maîtrise du fonctionnement des marchés financiers. Ce professionnel a en effet la charge de la gestion de la trésorerie de son entreprise : qu’il s’agisse de placer l’argent de l’entreprise de manière la plus judicieuse possible ou de trouver des emprunts à moindre coût, son rôle premier est de rentabiliser l’argent disponible. 

Voyons ses missions plus en détail. 

Le contrôle de la trésorerie

Le trésorier contrôle les entrées et sorties d’argent de l’entreprise, en s’assurant que les besoins financiers de celle-ci soient toujours couverts. Cela nécessite d’anticiper et de prévoir au mieux l’ensemble des flux de trésorerie de l’entreprise, c’est-à-dire les sommes d’argent qui entrent (les encaissements) et qui sortent (les décaissements). 

L’analyse de tous les documents liés à l’activité économique de l’entreprise : relevés de compte, liquidités, opérations

Le trésorier analyse les documents relatifs à l’activité économique et financière de l’entreprise, et notamment les comptes bancaires. Il s’assure que les comptes soient à l’équilibre, et transmet régulièrement à sa hiérarchie un état des lieux des finances de l’entreprise. Il communique également avec le service comptabilité, qui est chargé de l’encaissement et du décaissement des flux. 

La réalisation du reporting pour établir le budget et la trésorerie prévisionnelle

De manière régulière, le trésorier réalise un reporting pour établir le budget de l’entreprise et sa trésorerie prévisionnelle, laquelle permet de recenser les différents flux financiers de l’entreprise à court terme, et d’évaluer les futures dépenses et recettes. 

Ce reporting minutieux permet au trésorier de suivre d’éventuels écarts entre le budget qu’il a établi et les flux constatés. 

Il compare également les opérations saisies dans le compte 512 de l’entreprise avec celles qui sont mentionnées sur le relevé bancaire. Ce procédé, appelé rapprochement bancaire, a pour but de vérifier que les opérations de trésorerie sont correctement comptabilisées. 

Le placement de l’argent de l’entreprise

Lorsque la trésorerie de l’entreprise est excédentaire, le trésorier se charge de trouver les placements les plus judicieux (en termes de rentabilité notamment) pour cet argent. Si la trésorerie de l’entreprise est en revanche déficitaire, le trésorier se charge de négocier des financements auprès des établissements bancaires. 

La sécurisation des flux 

Le trésorier est également chargé de sécuriser les flux financiers de l’entreprise, généralement au moyen d’une solution logicielle. L’objectif : réduire autant que possible les risques d’erreurs et/ou de fraudes

La gestion de la relation avec les banques

Le trésorier est celui qui identifie les besoins de crédit de l’entreprise. C’est également lui qui se charge de la relation avec les banques dans le cadre des opérations financières de l’entreprise, et notamment de la négociation des conditions de l’emprunt. A ce titre, il gère également les pouvoirs bancaires au sein de l’entreprise.

La gestion et le contrôle interne

Le trésorier travaille en collaboration avec les équipes de contrôle interne, notamment en matière financière. Il s’assure à ce titre de la régularité des opérations et de leur conformité avec la stratégie de l’entreprise, et avec la réglementation en vigueur. 

L’identification et la quantification des risques  

Le trésorier doit identifier et évaluer les risques financiers qui pèsent sur l’entreprise. Cela peut être par exemple : la hausse des taux d’intérêt, l’évolution du coût des matières premières, etc. Une fois les différents risques identifiés, il doit procéder à l’évaluation de leur impact potentiel sur l’entreprise. 

Trustpair à la rescousse des trésoriers

Dans une entreprise, le trésorier s’assure de sécuriser les flux financiers pour prévenir les erreurs, les retards de paiement et les tentatives de fraude au virement, en hausse depuis plusieurs années. Son rôle est donc d’une importance capitale. Cependant, les processus de contrôle des paiements restent sensibles et faillibles, et représentent un risque important pour l’entreprise. Seule l’automatisation permet, in fine, de pallier les failles qu’entraînent toute activité humaine. 

Grâce au contrôle automatique des coordonnées bancaires des tiers, la plateforme Trustpair permet au service trésorerie des entreprises de maîtriser leur processus de paiement de A à Z : le bon tiers est payé sur le bon compte bancaire, sans risque d’erreur ni de fraude. 

Vous travaillez comme trésorier en entreprise et vous souhaitez renforcer les processus de contrôle au sein de votre organisation ? N’hésitez pas à nous contacter : notre plateforme unique vous offre la possibilité de répondre à l’ensemble de vos enjeux métier. 

Nouveau call-to-action

La Newsletter Trustpair

Inscrivez-vous à la Newsletter Trustpair et recevez chaque semaine des conseils…

Pour tout savoir sur la manière dont nous traitons vos données, consultez notre Charte de confidentialité.

Articles liés

Le sujet vous intéresse ? Retrouvez l’ensemble des contenus autour de cette thématique.