Digitalisation finance

Direction financière digitalisée : quelle réalité pour les métiers ?

Digitalisation de la fonction Finance Trustpair

La digitalisation et l’innovation vont bouleverser les services financiers, que ce soit en faisant évoluer les métiers existant ou en en créant de nouveaux. Il est donc essentiel de comprendre sur quels aspects les métiers d’une Direction financière digitalisée vont évoluer, ce que cela implique pour la fonction Finance et quels sont les futurs enjeux et objectifs des équipes financières.

Dans son dernier Livre Blanc “Digitalisation de la fonction Fiance à l’horizon 2030“, Trustpair dresse un portrait de la finance de demain et vous explique les grandes tendances et évolutions des métiers financiers afin de vous donner les clés pour appréhender ces changements.

Digitalisation de la fonction Finance

DAF, comptables, trésorier, auditeurs internes : tous concernés

Les comptables

Les comptables, qu’ils soient internes à l’entreprise ou en libéral, passent encore aujourd’hui 50 % de leur temps à remplir des tableaux de données et à faire des rapports issus de ces derniers. Ces missions indispensables mais aussi principalement manuelles sont chronophage et faillibles.

Grâce à l’automatisation des flux financiers, à l’agrégation des données comptables, des données de virement, de paiement des taxes, à la technologie blockchain, ou encore au reporting numérique, leur rôle de demain sera enrichi et les comptables auront l’opportunité de consacrer 100% de leur temps à des tâches beaucoup plus valorisantes. Le conseil étant en outre son cœur de métier, basé sur sa technicité et ses connaissances.

“Dire que le métier de comptable va disparaître est faux. Le métier d’un comptable aujourd’hui est loin d’être le même qu’il y a 15 ans et ne sera pas le même métier dans 10 ans. Peut-être que demain le comptable n’aura plus à saisir de factures, car cette tâche sera automatisée, et qu’il utilisera le temps gagné dans du contrôle, dans de l’analyse” Michele Bruno, CFO chez Decathlon

Les trésoriers

Garant de la liquidité quotidienne de l’entreprise, le trésorier gère, anticipe et sécurise les flux de trésorerie en veillant à assurer la couverture des besoins financiers. Il est au cœur de l’entreprise et participe désormais davantage à la gestion des risques.

La transformation digitale de la fonction trésorerie a déjà bien commencé, et la fonction ne ressemble plus seulement à un métier d’expertise sur les sujets traditionnels. De par la législation en constante évolution, le trésorier est notamment le contrôleur de la chaîne de vérification et se porte garant de la conformité des procédures. Son poste requiert ainsi davantage de polyvalence car ses tâches se diversifient.

Les auditeurs internes

L’auditeur interne a pour mission d’aider l’entreprise à atteindre ses objectifs en évaluant, par une approche systématique et méthodique, ses processus de management des risques et de contrôle interne. Face aux différents scandales financiers de ces dernières années et l’avènement de nombreuses nouvelles réglementations strictes, les services d’audit ont fortement renforcé leur attention portée aux processus financiers et à la question des fraudes.

Les évolutions à prévoir sont donc portées sur la collecte automatique de données et la génération de tableaux de bord avec l’avènement d’outils de Business Intelligence et de Data Visualisation, permettant à l’auditeur interne d’avoir une meilleure maîtrise des risques et de contribuer à la profitabilité de l’entreprise.

Le directeur financier

Opérant comme pilier centrale du département financier, le DAF encadre l’ensemble du service. Ses missions intègrent le contrôle de la bonne exécution de la stratégie et des procédures définies avec la direction générale, ainsi que la coordination des services dont il a la charge.

La Direction financière digitalisée s’est déjà largement étendue ces dernières années avec la transformation numérique. Le rôle du directeur financier est devenu stratégique dans l’entreprise, incarnant notamment la conduite du changement. Son rôle de demain sera accompagner d’outils digitaux stratégiques, lui procurant plus de réactivité dans la prise de décision et un pilotage plus précis de la performance. Ces évolutions apporterons de meilleures maîtrise en ce qui concerne les risques, le contrôle du respect des processus internes, la planification budgétaire et la sécurisation des Systèmes d’Information.

Nouveaux métiers, quelles compétences serons indispensables ?

La transformation digitale appliquée aux services financiers va engendrer l’apparition de nouveaux métiers liés à la collecte, la maîtrise et l’analyses des données stratégiques possédée par l’entreprise. Ainsi deviendront indispensables les métiers de :

  • L’ingénieur Maîtrise d’Ouvrage (MOA) : son rôle est aujourd’hui essentiel puisqu’il traduit les demandes métiers de la Direction financière, analyse ses besoins, de sorte à pouvoir les transformer en demandes et besoins numériques ;
  • Le Financial planning & analysis manager : il est le pivot central de la transformation digitale d’un service DAF. Spécialiste des aspects comptables et de l’analyse des données, il a aussi un rôle de manager des équipes dans ce changement ;
  • Les Data Analysts et Data Scientists : experts de l’ingénierie informatique, ils analysent les données financières et permettent la compréhension de ces dernières à travers des reportings.

Conformité, reporting et cloud : la données comme nouvel enjeu de la Direction financière digitalisée

Les Directions Financières, si elles ne sont pas toujours d’accord sur la pertinence d’une digitalisation globale de leur service, sont pourtant majoritaires à s’intéresser au traitement efficace de leurs données et à leur sécurité.

Conformité et données

Depuis l’entrée en vigueur de la Loi Sapin 2 en 2016, la valeur des données détenue par les DAF devient d’autant plus importante. Leur gestion peut ainsi s’appuyer sur la transformation digitale pour répondre aux nouvelles obligations de transparence, d’audit et de contrôle continu. Les données clients et fournisseurs nécessitent alors d’être “propres” afin d’éviter tout blanchiment de capitaux. Pour être dans les règles, il est donc essentiel de faire des analyses KYC (“know your customer”) et KYS (“know your supplier”) basées sur la collecte et le traitement des données clients et fournisseurs.

Reporting, le nouveau fer de lance du DAF

Selon le cabinet EY, 84% des entreprises comprennent l’importance du reporting et ont investi ou comptent investir dans des solutions de reporting. 37% d’entre elles mènent en priorité des actions pour améliorer le reporting, avant la création de rapports financiers ou de prévisions, grâce à des outils de Business Intelligence et des tableaux de bord. Dans le même temps, selon PwC, les reportings mensuels restent encore trop manuels et statiques. Mais la volonté des directeurs financiers est bel et bien là puisqu’ils sont 89% à vouloir les améliorer. Notamment grâce à la data visualisation. Avec l’intelligence artificielle, le reporting prend là encore une nouvelle dimension.

Voir le webinar "Comment la digitalisation des process diminue le risque de fraude au virement ?" en replay

Le cloud pour une gestion de la donnée au service de la performance

Les directions financières ont besoin de :

  • gagner du temps ;
  • réduire leurs coûts ;
  • produire des analyses de meilleure qualité, utiles à leur reporting.

Le Cloud, technologie numérique permettant de mettre sur des serveurs localisés à distance des données de stockage de l’entreprise, permet ainsi l’amélioration des processus financiers. Presque 75% des décideurs financiers affirment que la mise en place de solutions basées dans le Cloud favoriserait l’innovation et permettrait à leur entreprise de répondre plus rapidement et efficacement aux enjeux de la transformation digitale.* Dans le cadre d’une digitalisation concrète en entreprise, l’usage du cloud est indispensable pour servir aux évolutions techniques des outils digitaux et donner aux équipes les moyens de mener à bien leurs projets.

Direction financière digitalisé : ce qu’il faut retenir

Les départements financiers vont profondément changer dans les prochaines années, et ces transformations passeront par la mise en place d’un plan de digitalisation. Les évolutions de la fonction Finance et des métiers doivent être prises en considération dès à présent afin d’appréhender les enjeux et de pouvoir y répondre efficacement.

Afin de vous aider dans ces missions, Trustpair vous présente dans son Livre Blanc “le guide pratique pour mettre en place une Direction financière digitalisée“, et ainsi prendre part à ces changements.

*“Modern Finance: Driving Transformation from Within” par Oracle.

La Newsletter Trustpair

Inscrivez-vous à la Newsletter Trustpair et recevez chaque semaine des conseils…

Pour tout savoir sur la manière dont nous traitons vos données, consultez notre Charte de confidentialité.

Articles liés

Le sujet vous intéresse ? Retrouvez l’ensemble des contenus autour de cette thématique.