Cybersécurité

Quel est le rôle du Directeur des Systèmes Informatiques ?

Directeur des Systèmes Informatiques - entreprise - cybersécurité

Le Directeur des systèmes informatiques (DSI) est un expert en informatique dont la mission est de définir une politique informatique en conformité avec la stratégie globale de l’entreprise. Il est responsable de l’ensemble de l’équipement matériel et de la transmission de l’information au sein d’une organisation.   

Quelles sont ses missions, et par quels moyens peut-il protéger son entreprise contre les risques de fraude ? 

Quelles sont les missions du Directeur des Systèmes Informatiques ?

Le DSI est avant tout un expert en informatique. A ce titre, il maîtrise parfaitement l’environnement informatique de son entreprise, pour laquelle il réalise des missions aussi bien techniques que managériales. Il joue un rôle important dans l’innovation de l’entreprise et l’amélioration continue des processus : il doit donc aussi bien maîtriser les technologies existantes que les nouvelles technologies, et s’adapter à leur évolution constante. 

A la fois technicien et manager, le DSI coordonne les systèmes d’information en accord avec la stratégie mise en place par l’entreprise, gère les ressources matérielles et l’équipe informatique dont il a la charge. Il participe généralement aux comités de direction. A ce titre, il lui revient de sensibiliser ou de former les cadres (voire parfois les salariés) à l’utilisation des systèmes informatiques, ainsi qu’aux risques qu’ils comportent. 

En fonction de la taille de l’entreprise, le Directeur des Systèmes Informatiques peut diriger une petite ou une grande équipe, voire même travailler seul. Au sein des grandes entreprises, il tend à occuper un rôle plus fonctionnel et moins stratégique que dans les plus petites structures. 

Dans le détail, le DSI exerce les missions suivantes : 

  • Il manage l’unité informatique de l’entreprise ;
  • Il étudie les besoins des directions métier ;
  • Il pilote les évolutions techniques ;
  • Il gère les budgets et les ressources matérielles de l’entreprise liées à l’informatique ;
  • Il élabore une stratégie et une politique informatique, souvent en coordination avec le Chief Operating Officer (COO) ; 
  • Il évalue les risques et gère la sécurité informatique, notamment pour éviter les risques de fraude ;
  • Il identifie les risques et les opportunités technologiques. 

Le rôle du DSI lors de la pandémie du Covid-19 : des missions étoffées et de nouvelles responsabilités

La crise du Covid-19 a été un véritable accélérateur de transformation pour les Directeurs des Systèmes Informatiques. Ceux-ci ont en effet joué un rôle clé lors de l’épidémie, en accompagnant les entreprises dans leur transformation numérique (parfois contrainte) et dans la dématérialisation de leurs processus, et en outillant les salariés sommés du jour au lendemain de travailler à distance. Ils ont dû ainsi endosser de nouvelles responsabilités, et accepter de gagner en influence au sein de l’entreprise. L’essor du télétravail pendant la crise du Covid-19 a en effet entraîné l’émergence de nombreux outils dématérialisés, comme les plateformes de messagerie instantanée, les visioconférences ou les outils de partage des documents. Ces nouvelles méthodes de travail se développent généralement en coordination avec les DSI, qui maintenant que le plus gros de la crise est passée doivent gérer leur installation dans le temps. 

Quel est donc le nouveau rôle du DSI, post-crise sanitaire ? Tout d’abord, faciliter l’expérience utilisateur des outils mis en place dans leur entreprise (98 % des DSI français affirment mettre autant voire plus l’accent sur l’expérience client qu’avant la pandémie de Covid-19). Ensuite, fluidifier le partage d’informations avec les tiers, tels que les clients et les fournisseurs, et automatiser le plus de processus possibles. 

Enfin, la crise sanitaire ayant vu les tentatives de fraudes et de cyberattaques s’intensifier, le DSI est en première ligne pour identifier et limiter les risques informatiques qui pèsent sur l’entreprise. En effet, selon le Baromètre 2022 de la cybersécurité en entreprise CESIN, plus d’une entreprise française sur deux a été victime d’au moins une cyberattaque au cours de l’année 2021. Quant aux attaques par ransomware (logiciel qui prend en otage les données d’une entreprise ou d’un individu), elles ont augmenté de 255% en 2020 par rapport à 2019, selon l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) ! 

Face à ces nouveaux enjeux de sécurité, le DSI joue donc un rôle de premier plan. 

Equipez votre entreprise de la plateforme Trustpair pour éviter les fraudes au virement

Trustpair s’impose comme l’allié des DSI, car il permet de lutter contre les risques de fraude au virement en entreprise, sujet prioritaire pour 89% des Directions financières.

Connectée à plusieurs base de données externes, telles que SEPAmail Diamond ou SwiftRef, sa plateforme permet de vérifier les coordonnées bancaires des tiers et d’automatiser les contrôles afin de s’assurer de leur identité.

Une automatisation qui offre un gain de temps considérable, que les équipes peuvent consacrer à d’autres sujets plus opérationnels. En sécurisant les paiements de votre entreprise, la plateforme Trustpair complète efficacement le travail du Directeur des Systèmes Informatiques et vous permet de déjouer les tentatives de fraude.

Nouveau call-to-action

La Newsletter Trustpair

Inscrivez-vous à la Newsletter Trustpair et recevez chaque semaine des conseils…

Pour tout savoir sur la manière dont nous traitons vos données, consultez notre Charte de confidentialité.

Articles liés

Le sujet vous intéresse ? Retrouvez l’ensemble des contenus autour de cette thématique.