Télétravail redoublez de vigilance

Télétravail : les tentatives de fraudes au virement explosent !

Alors que la crise sanitaire perdure et continue d’avoir des conséquences critiques pour l’ensemble de la société, le Gouvernement Français prend de nouvelles mesures sanitaires strictes.  La solution adoptée est sans appel et le 30 novembre 2020, un nouveau confinement national est ainsi déclaré dans le but de freiner la propagation de la COVID-19. Le recours au télétravail n’est plus un option pour les entreprises, et si la plupart d’entre-elles sont désormais familières avec cette pratiques, une vigilance accrue reste de mise afin d’assurer la pérennité de l’activité.

En effet, les changements organisationnels qu’entraîne le travail à distance sont importants, mettant à mal les organisations et processus appliqués en entreprise et laissant la porte ouverte à de nombreuses menaces. Et comme lors de la première vague, les tentatives de fraude au virement et d’usurpation d’identité sont l’une des conséquences directes.

Les enjeux du télétravail pour les Directions financières

Pour assurer une bonne qualité de vie au travail et une bonne réalisation des missions, une entreprise doit appliquer trois règles primordiales, à savoir :

  • la définition et l’application claire des process et méthodes de travail ;
  • l’application d’un mode de management adapté ;
  • l’utilisation de technologies de l’information, de communication et de sécurisation (outils traçable, VPN, etc).

S’il est difficile de maintenir une bonne communication interne lorsque l’ensemble de l’entreprise est en télétravail alors qu’elle n’y est pas habituée, c’est bel et bien la définition et l’application des processus qui est l’enjeu majeur.

Pendant que la majorité des entreprises s’empressent d’appliquer leur plan de continuité pour assurer leurs engagements, le service financier est lui exposé à un risque de fraude au virement hors du commun.

Nouveau call-to-action

Une recrudescence des fraudes observées depuis le début de la crise

Les fraudeurs profitent souvent des moments opportuns pour s’immiscer dans les processus de paiements de la manière la plus maligne possible. Pendant cette période de crise sanitaire et de recours massif au télétravail, vos processus habituels sont désorganisés et il faut redoubler de vigilance !

Déjà que les cas de fraude reportés augmentent chaque année, avec un passage de 29% en 2009 à 71% en 2018**, les cas devraient encore plus s’intensifier lors de cette période exceptionnelle.

Habituellement, la majorité des fraudes a lieu sur des périodes creuses pour l’entreprise :

  • Pause déjeuner
  • Week-end
  • Période de vacances

Généralement, les collaborateurs sont moins vigilants ou simplement absents.

Aujourd’hui, l’occasion s’annonce parfaite pour les fraudeurs, qui peuvent tirer avantage cette situation exceptionnelle. De nombreuses Directions financières vivent des situations inédites mettant à mal leurs processus avec une explosion des demandes de modification de RIB.

Les processus de vérification des coordonnées bancaires tiers et la gestion des relations avec les fournisseurs, en accord avec les réglementations KYC, sont donc fortement impactées. Devant rester chez eux, les collaborateurs doivent adapter leur méthodes de travail pour réussir à respecter les procédures de contrôles à distance.

Redoublez de vigilance face aux arnaques au changement de RIB

Les institutions bancaires étant partiellement ou complètement fermées , en dehors de quelques exceptions à l’étranger, la demande de changement d’un RIB fournisseur est un signal fort à surveiller pour détecter les éventuelles tentatives de fraudes. Les hackers (ou autres acteurs à l’origine des fraudes) profitent de la situation de désorganisation des processus pour s’immiscer dans les chaînes de paiements des entreprises et percevoir des malversations à leur insu.

Plus que jamais, les tentatives de fraude au président, tentatives de phishing et usurpations d’identité explosent avec un recrudescence des attaques informatiques sans pareil.

En cas de doute, il est préférable d’interdir la modification des RIB dans votre entreprise jusqu’au retour à une situation normale afin de ne laisser passer aucune erreur ou anomalie. Ou contactez Trustpair dès maintenant pour mettre en place le contrôle automatique des RIB en quelques minutes et saisir les changements de RIB en toute sérénité.

💡 Le saviez-vous ? Il est possible de contrôler les RIB à distance en toute sécurité. Avec Trustpair, les Directions financières ne sont plus dépendantes de leurs organisations et processus, elles délèguent le contrôle des RIB à notre technologie qui vient automatiser et sécuriser les contrôles des tiers.

 

Profitez de cette adaptation des méthodes de travail pour revoir et digitaliser vos processus de contrôles

Trustpair, la référence pour déjouer les fraudes au virement, permet d’automatiser les contrôles des coordonnées bancaires des fournisseurs en temps réel afin de vous assurer le payer le bon fournisseur sur le bon compte bancaire.

Vous recevez un nombre de demandes anormales de modifications de RIB ? Vous avez du mal à respecter les processus de contrôles car les fournisseurs ne répondent plus ? La technologique Trustpair vous accompagne dans la vérification de chaque nouveau RIB saisie dans votre base tiers, et vous alerte en cas d’anomalie.

Nouveau call-to-action


POINTS À RETENIR

  • Les mesures sanitaires prises par le Gouvernement afin de stopper la propagation du coronavirus COVID-19 conseillent fortement aux entreprises de pratiquer le télétravail, même si ça ne fait pas partie de leurs pratiques habituelles.
  • Le télétravail concerne les collaborateurs travaillant à distance, hors des locaux de l’entreprise, ce qui représente 29% des salariés en France.
  • Alors que la majorité des entreprises appliquent leur plan de continuité, le service financier est exposé à un risque de fraude au virement hors du commun, et une forte demande de modification de RIB confirme que les “hackers” profitent de la situation pour arnaquer les entreprises.
  • Afin de se protéger de la situation, deux options existent : interdire la modification des RIB jusqu’au retour à une situation normale, ou contacter Trustpair, la solution de référence pour prévenir des fraudes en entreprise.

*Etude Malakoff Médéric Humanis, 2019

** PWC Global Economic Crime and Fraud Survey

Articles liés