La question de la sécurité des paiements est devenue centrale, et la tentative de fraude éprouvée a amené à prioriser le projet.